titre tbsn
b1 master lu master lu master lu master lu master lu a1
Accueil École du Vrai Bouddha Glaive polémique E-Books Évènements Pratique Sûtra
Prendre refuge Autres langues Succursales Sheng-yen Lu Fd TV.TBSN Éditions Darong Contact

Le « mois d’exhortation à la piété filiale »1, veuillez réciter le « mantra qui fait revaloir de retour la bienveillance des parents » :

Na-mo-mi-li-dwo. Dwo-p’o-yi. So-ra (transcription phonétique).

Dans le 40e livre du bouddha vivant Lian-sheng, livre intitulé Le Livre occulte de la médiumnité, le chapitre titré « Revaloir de retour la bienveillance des parents et délivrer les âmes des morts de l’état intermédiaire » consigne ce passage :


À l’époque, grâce à l’enseignement des Messieurs les Trois Montagnes et Neuf Feudataires, je sais revaloir de retour la bienveillance des parents et délivrer les esprits inférieurs et supérieurs du Monde ténébreux. C’est effectivement pour moi un bon moyen de procurer des intérêts. On peut dire que « Les parents des sept générations passées obtiennent la délivrance et la transcendance ; les parents de cette vie présente ne tombent jamais malade ; soi-même et autrui obtiennent des intérêts, les vivants et les morts reçoivent une faveur : s’écarter pour toujours les mauvais sentiers et connaître finalement une joie durable. »
Réciter ce mantra permet aux défunts de se délivrer de leurs souffrances et de monter au Ciel, aux vivants d’avoir une durée de vie joyeuse et le bonheur ; il permet aussi aux êtres provenant des quatre modes de naissance2 et des Neuf Avoirs3, aux esprits qui rencontrent les Huit Difficultés4 et qui séjournent dans les Trois Mauvaises Voies5, de pouvoir se repentir et de sortir de la mer profonde de souffrances.
Revaloir de retour la bienveillance des parents est un devoir des enfants, mais délivrer les esprits inférieurs et supérieurs du Monde ténébreux est une base pour atteindre l’état de bouddha. Sans parler du mérite que l’on acquiert en récitant ce mantra, la récitation est exactement le développement du grand cœur compatissant, le meilleur facteur qui produit de bons effets.


1. Au septième mois du calendrier chinois, on apprend aux gens à pratiquer la piété filiale.
2. Ce sont la viviparité, l’oviparité, la naissance dans l’humidité et la naissance par métamorphose.
3. Il désigne le Monde du désir qui renferme une terre, le Monde de la forme qui renferme quatre terres et le Monde de l’absence de forme qui renferme quatre terres. Parce que les neuf terres sont les endroits où il y a l’écoulement et la causalité karmique, on les appelle donc les « Neuf Avoirs ».
4. Les Huit Difficultés désignent huit situations difficiles. Les êtres doués de sensibilité ne peuvent ni rencontrer le bouddha, ni entendre le droit dharma quand ils sont dans la voie de l’Enfer, dans la voie de l’Esprit affamé, dans la voie de l’Animalité, dans le Ciel de longévité, dans la situation où il n’y a pas de bouddha, dans la situation où on n’est pas né en Chine, dans la situation où les Six Racines ne sont pas complets et dans la situation où on conçoit une pensée dépravée.
5. La voie de l’Enfer, la voie de l’Esprit affamé et la voie de l’Animalité.

 

 



Copyright © 2010-2015. Tous droits réservés.